Un immeuble emblématique

Un immeuble emblématique
Copyright Willy Berré pour la photographie

Le Mabilay, bâtiment titanesque de 16500 m² d’inspiration futuriste, à l’imagerie de science-fiction, s’impose dans le paysage rennais tel un vaisseau spatial posé dans la ville.

Coiffé de son antenne et de sa soucoupe « jaune or », il marque l’entrée du centre-ville et bénéficie d’une grande lisibilité depuis le pont Robert Schumann mais aussi depuis la place de Bretagne. Avec son architecture forte et pure, Le Mabilay représente donc à la fois un symbole de taille mais également un repère à des kilomètres et un point d’ancrage évident du territoire urbain.

Louis Arretche, l’architecte visionnaire

Photographie de Louis Arretche
Portrait de Louis Arretche

Architecte DPLG et enseignant, son empreinte sur l’urbanisme français est considérable lors de la seconde moitié du XXème siècle. Urbaniste de la ville de Rennes dans les années 60 et 70, il est également responsable des campus universitaires et du centre du colombier. Il réalise le centre des télécommunications France Telecom de La Mabilais entre 1976 et 1979.
Le projet de réhabilitation du site a été pensé de manière à respecter son architecture originelle et à lui redonner son éclat d’origine.

Une réhabilitation tourné vers l’avenir

Photographie en contre-plongée de Le Mabilay
Le Mabilay aprés réhabilitation

L’agence d’architecture Unité s’est ainsi attachée à conserver les codes architecturaux initiaux malgré une restructuration complète du bâtiment : forme en tripode, fenêtres arrondies et maintien de la tour de la plateforme.

L’ensemble de la structure en béton a été conservé. Le béton de la façade a été lavé à haute pression et hydrofugé afin de mettre en valeur sa couleur originelle. Le pylône a été abaissé de 1,3 m, atteignant une hauteur de 83 m permettant d’éviter le balisage de jour et de nuit.

Trois jardins imaginés par l’agence Phytolab, spécialisée en paysage et environnement, viennent par ailleurs habiller les pourtours du bâtiment.

Chiffres clés de la réhabilitation du MABILAY :

  • 3 ans de travaux
  • 2010 - 2011 : Déconstruction et désamiantage
  • 2012 - 2013 : Travaux neufs
  • Performance aux standards BBC rénovation 2009