Le Mabilay. Un restaurant, un café et des salles de séminaires au rez-de-chaussée du MABILAY


La Mabilais aura son Mabilay. C'est le nom retenu par Angela Martin pour le futur restaurant qu'elle va ouvrir au rez-de-chaussée du New Way, l'immeuble de bureaux rénové par le groupe Legendre au coeur de Rennes.

 

Un restaurant, un café et des salles de séminaires

Sur 600 m², cette mère de famille de 42 ans et d'origine allemande compte créer un restaurant de 40 couverts, un coffee-shop (café et snacking) avec 40 autres couverts, mais aussi quatre salles de séminaires dont une plus petite et trois modulables en une seule de 150 m². « Chacune aura sa terrasse privative », précise Angela Martin. L'espace extérieur avec ses perspectives sur la Vilaine et ses accès directs depuis la rue, c'est le gros point fort de ce site. La grande terrasse de 200 m², côté centre-ville, offrira 50 couverts supplémentaires.



Ouverture à l'automne


Hormis la clientèle extérieure et le trafic encore à créer, Angela Martin mise sur les 700 salariés que comptera l'immeuble au terme de sa commercialisation - ils sont déjà la moitié sur place - : ses « voisins » comme elle les appelle. « Tous ceux qui travaillent déjà ici attendent cet espace, car il n'y a pas grand chose pour se restaurer autour... Nous allons grandir en même temps que le remplissage du bâtiment. » Elle commencera donc d'abord par ouvrir dès cet automne la partie bar-snacking avec trois salariés (dont un chef), puis dans un second temps, « au printemps 2015 », son restaurant traditionnel. « Je vise jusqu'à cinq emplois, confie Angela Martin. Je compte sur le passage des voisins pour la petite pause décontractée, la réunion informelle, en toute convivialité. »

De standing


Le lieu de standing, mêlera béton brut et matériaux chauds comme le bois, dans un « style scandinave » et un « esprit lounge » épuré. « Il faut répondre à un certain niveau », ajoute Angela Martin, séduite par cet immeuble emblématique de Rennes, désormais empreint de modernité. Le site sera ouvert du lundi au vendredi, dans un premier temps aux horaires de bureau. Les soirs et week-ends seront « privatisables » et Angela Martin n'exclut pas de proposer des soirées afterwork et une formule brunch le dimanche. Elle travaille son projet depuis septembre 2013 et retourne à ses premières amours. Cette ancienne chef de produit marketing a en effet travaillé en service, dans la gastronomie.  

G.B.